Costanza, Constanța, seagulls-2722853.jpg

Le tourisme en Roumanie – un voyage à ne pas réfuser

Auteur Gabriela Popescu

Le tourisme, considéré comme l’une des plus anciennes et agréables occupations de l’humanité, est devenu, de nos jours, de plus en plus pratiqué. L’esprit d’aventure et l’inconnu ont toujours connecté les gens, ils les ont « poussés » à voyager pour chercher d’autres états, d’autres vies, d’autres âmes.

Une petite histoire du tourisme 

On connaît le désir de voyager et de découvrir de nouvelles choses depuis l’Antiquité, même si au début ces envies avaient comme but principal la guerre ou le commerce. Mais, au fil du temps, les raisons de voyager ont commencé à se diversifier et le tourisme a pris forme, déterminé par les actions religieuses, l’utilisation de bains curatifs, le déplacement des jeunes vers les centres universitaires et surtout, n’oublions pas, les voyages vers de nouveaux mondes.

À l’époque des Lumières, le tourisme a été considéré d’abord comme une pratique culturelle avant de devenir un phénomène de masse et de revêtir d’importants enjeux économiques. Mais d’où vient ce mot ? Finalement, c’était Stendhal qui a francisé officiellement le terme « tourisme » en 1838 dans ses Mémoires d’un touriste, livre de voyage où il décrit son déplacement de plusieurs mois en France.

Faisons-nous un petit voyage en Roumanie

Comme tous les pays de l’Europe, la Roumanie a également sa propre légende en ce qui concerne le développement du tourisme, un tourisme axé sur les paysages naturels et la richesse historique et culturelle. Traversée au sud par les eaux pures de Danube, le fleuve sacré des ancêtres Geto-Daces, et veillée à l’est par les audacieux Carpates, la Roumanie est un pays de l’Europe Centrale qui cache des histoires magnifiques. 

Traînant et admirant les paysages naturels, vous pouvez faire un relais pour visiter les villages, où les gens vivent et font vivre depuis des centaines de siècles les traditions roumaines. Il y a aussi une abondance de l’architecture religieuse, des villes médiévales et même des châteaux majestueux, qui mettent en valeur et exploitent le potentiel touristique de la Roumanie. Joignez-nous dans ce petit voyage pour découvrir les beautés et les mystères de ce pays !

Le voyage surprenant au fil du Danube

Le spectacle offert par le Danube dans son défilé sauvage, formé à la frontière sud-ouest de la Roumanie, entre Drobeta-Turnu Severin et Baziaş, peut être qualifié d’impressionnant. La plus troublante, c’est la région des Chaudières du Danube qui laisse les touristes muets d’étonnement.

Continuant notre voyage sur les cours d’eaux, on rencontre l’un des plus importants affluents du Danube, l’Olt. Cette rivière, d’après une vieille légende, a pris naissance des larmes d’une grande impératrice, la mère à deux fils qu’elle n’a jamais rencontrés.

L’Olt se faufile depuis milles d’années à travers les montagnes, apportant avec lui une riche variété des paysages uniques. Son défilé, le plus long et pittoresque du pays, représente une signifiante vallée transversale de la chaîne des Carpates.

Dans les régions parcourues par cette rivière magique, on s’arrête près de la ville d’Orşova où les touristes peuvent admirer l’impressionnante effigie du roi Décébale. Ce visage barbu sculpté à même la pierre et haut de 55 mètres surplombant le Danube ressemble beaucoup à une statue toute droit sortie du roman du Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien. En réalité, c’est l’œuvre récente d’un homme d’affaires et historien roumain.

On doit mentionner le fait que cette statue de pierre est la plus grande de l’Europe, à seulement 6 m plus petite que la Statue de la Liberté du New York, mais à 8 m plus grande que la statue du Christ Rédempteur du Rio de Janeiro. 

  • Si vous voulez découvrir l’histoire fascinante d’un autre pays, vous pouvez vous aventurer en lisant ici sur les 9 endroits magnifiques de Suisse. 

Quelles autres activités touristiques pourrions-nous faire ?

Si vous n’êtes pas une personne trop rêveuse, mais plutôt énergique, ne vous inquiétez pas, car vous pouvez également découvrir l’aspect animé de la Roumanie. Vous avez l’opportunité de vivre une expérience unique dans le cadre du festival Port Cetate – un véritable univers artistique.

Le Port Culturel Cetate est situé sur la rive du Danube, entre Calafat et Turnu Severin, où se trouvait, dès 1880 et jusqu’au milieu du siècle dernier, un port agricole où le blé et la farine étaient exportés vers Budapest, Vienne et les villes allemandes danubiennes. Un jour il a été découvert par hasard et acquis par Mircea Dinescu et ainsi l’ancien port agricole a eu la chance de redevenir un port culturel  après plus de 50 ans depuis le coup d’État communiste.  

Le Port culturel Cetate est célèbre aujourd’hui pour les événements qui y rassemblent sculpteurs, écrivains, peintres et musiciens. Ainsi,  Divan Film Festival se distingue par les démonstrations culinaires soutenues par Mircea Dinescu et ses invités. Mircea Groza, l’un des invités traditionnels du festival, est à l’origine de véritables démonstrations de virtuosité gastronomique. 

Il nous montre comment on peut reconstituer la cuisine romaine à partir des préparatifs actuels, ainsi que la cuisine dace, grâce aux découvertes archéologiques. Des cuisiniers de pays balkaniques viennent chaque année au Divan – des chefs de Bulgarie, d’Albanie, de Serbie et de Turquie pour ravir le public avec leurs plats. Aujourd’hui, de plus en plus populaire en tant que destination touristique, le port continue à accueillir des manifestations culturelles spéciales.

Si vous avez été fascinés par ces descriptions, certainement, c’est un signe ! Vous devez préparer vos bagages et partir en voyage pour découvrir vous-mêmes l’histoire du tourisme de la Roumanie !  

Sources :

Loading

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.