Les Francs-tireurs et partisans – un mouvement de libération

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
francs-tireurs et partisans
Capture d'écran de la vidéo French Résistance in 1944 (in color and HD) sur la chaîne YouTube CHRONOS - Media History

Le mouvement des Francs-tireurs et partisans (FTP), aussi Francs-tireurs et partisans français (FTPF), un des plus importants mouvements de résistance intérieure en France, a été fondé en octobre 1941. Il marque le début timide de libération d’une France humiliée et occupée, la France de la Deuxième Guerre mondiale. 

Le mouvement commence, ou au moins prend forme, grâce à « la rupture du pacte germano-soviétique1 » et à « l’invasion de l’URSS par les troupes hitlériennes2 » (22 juin 1941). On est déjà dans l’été, après une longue année de guerre. Par la décision du Jacques Duclos, haut représentant du Parti communiste français clandestin, parmi d’autres chefs comme Charles Tillon et Benoît Frachon, est formée une « lutte armée en organisant des détachements de partisans afin d’organiser une guerre de partisans derrière les lignes ennemies et terroriser l’ennemi.3 »  

Parmi les figures les plus notables, du point de vue politique et administratif, du mouvement Francs-tireurs et partisans, sont Charles Tillon, Jacques Duclos, Benoît Frachon, chargés de l’organisation de la lutte armée.

Mais « ce sont surtout des vétérans4 » et « jeunes communistes parisiens qui sont recrutés au titre de l’Organisation spéciale (OS), sous la direction du colonel Jules Dumont, pour former des groupes dédiés à la lutte armée.5 »

Les noms du mouvement connus aujourd’hui  ne sont adoptés « qu’au début de l’année 1942 », bien plus tard que la date de sa création. Je crois que ça pourrait être une réponse à la demande de la naissance des FTP, même si le mois de mars n’est pas explicitement mentionné.

Le 29 décembre 1943 a lieu la fusion entre le FTP et l’Armée secrète, d’où apparaît le FFI

 « La fusion théorique entre les FTP et l’Armée secrète a lieu le 29 décembre 1943, donnant naissance aux FFI dont le général Koenig est nommé chef le 23 mars 1944. En fait, l’intégration est beaucoup plus tardive que la date théorique, et dans certaines régions, elle ne se produira jamais.6 » 

Dans ce qui suit, il sera question d’une autre chose, cette fois plus concrète. Lisant et relisant, j’ai trouvé quelques informations très intéressantes en ce qui concerne le bilan des actions des FTP, avec la mention que c’est de l’internet. C’est le bilan de l’historien Franck Liaigre, qui, et je l’admire pour ça, a le mérite d’avoir « réalisé la première étude scientifique complète des Francs-tireurs et partisans (2015)7 ».

Il semble que malgré leurs efforts et sacrifices en lutte, j’imagine, « les FTP n’ont pas infligé de pertes sévères aux Allemand8 ». Ils seront toutefois leur cible principal à partir de 1944, écrit l’auteur du blog. En effet, leur effectif était de seulement 282 pour toute la région parisienne en juillet 1942. Ils seront même favorisés par les procès. Les informations complètes : 

« Selon l’historien Franck Liaigre qui a réalisé la première étude scientifique complète des Francs-tireurs et partisans (2015), ”les FTP n’ont pas infligé de pertes sévères aux Allemands’’. Il montre que les collaborateurs sont leur cible principale à partir de 1944, ainsi que de très nombreuses attaques de banques et de postes pour se procurer des fonds. Il rétablit les effectifs réels en soulignant leur modicité : seulement 282 pour toute la région parisienne en juillet 1942. Paradoxalement, les Allemands en choisissant de médiatiser les procès des FTP favoriseront leur notoriété. »   

Sources (pour toutes les citations) :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Francs-tireurs_et_partisans, Francs-tireurs et partisans.
  • Franck Liaigre, Francs-tireurs et partisans (2015), livre cité dans https://academiedechartres.blog4ever.com, 28 mars 1942: Naissance des Francs-tireurs et partisans (FTP).
  • [1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Francs-tireurs_et_partisans, Francs-tireurs et partisans.
  • [2] Ibidem, https://fr.wikipedia.org/wiki/Francs-tireurs_et_partisans, Francs-tireurs et partisans
  • [3] Ibidem.
  • [4] Ibidem.
  • [5] Ibidem.
  • [6] Ibidem.
  • [7] Franck Liaigre, Francs-tireurs et partisans (2015), livre cité dans https://academiedechartres.blog4ever.com, 28 mars 1942: Naissance des Francs-tireurs et partisans (FTP).
  • [8] Ibidem, Franck Liaigre, Francs-tireurs et partisans (2015), livre cité dans https://academiedechartres.blog4ever.com, 28 mars 1942: Naissance des Francs-tireurs et partisans (FTP)

Voyez ici un surprenant morceau d’histoire sur la naissance de la Tour Eiffel !

 367 total views,  1 views today

1 thought on “Les Francs-tireurs et partisans – un mouvement de libération”

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *