Le Mont-Saint-Michel : peut-être le plus fameux îlot du monde

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Mont-Saint-Michel
Photographie: Pixabay.com

Visité par environ 3 millions de touristes chaque année, le Mont-Saint-Michel, avec son abbaye qui date de 708, entourée par un petit village médieval, est le site français le plus fréquenté après Île-de-France.

Il n’est pas difficile à comprendre pourquoi: l’image de ce petit îlot a quelque chose de magique, il semble sorti d’un conte de fées. C’est plus qu’une simple promesse d’évasion du quotidien, c’est l’endroit où la mer, le ciel, l’architecture et l’histoire se rencontrent en parfaite harmonie.

« J’étais hier au Mont Saint-Michel. Ici, il faudrait entasser les superlatifs d’admiration, comme les hommes ont entassé les édifices sur les rochers et comme la nature a entassé les rochers sur les édifices ».

Victor Hugo (1836) – ot.montsaintmichel.com

Situé en Normandie, dans le nord-ouest de la France, le Mont-Saint-Michel comptait, en 2018, 30 habitants appelés Montois. Il a une circonférence de 960 mètres et son plus haut point est situé à 92  au-dessus du niveau de la mer. L’abbaye est construite en style roman avec des éléments du style gothique flamboyant, nottament à l’intérieur. Le petit village médieval avec ses rouelles étroites et sinueuses et ses boutiques coquettes est aussi une attraction touristique.

Source : reisen-wandern.com

Le Mont-Saint-Michel fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, étant reconnu aussi comme étape dans le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en France pour les pèlerins venant du nord de l’Europe.

Le pont de l’image menant à Mont-Saint-Michel a été construit en 2014. La marée est très forte dans la région: on dit qu’elle a la vitesse d’un cheval au galop et au cours des siècles beaucoup de pèlerins ont perdu leur vie de cette façon. Faites donc attention, la marée représente un danger pour ceux qui veulent marcher dans le sable au lieu d’utiliser le pont pour arriver à Mont-Saint-Michel.

Histoire du Mont-Saint-Michel

A l’origine, il paraît que sur le site il y avait un monument païen qu’on appelait mont Tombe. En 708 une église a été construite par l’évêque d’Avranche en l’honneur de l’Archange Michel.

Le Mont-Saint-Michel a fait partie de la Bretagne pendant une courte période. L’îlot a été donné à Bretagne par le traité de Compiègne en 867 et y est resté jusqu’à 933 quand Guillaume Longue-Épée l’a reintegré dans le territoire administratif de Normandie.

L’abbaye aurait financé la conquête de l’Angleterre et a tenu le fort contre les attaques des Anglais pendant la Guerre de Cent Ans. Il y a même une copie du mont en Angleterre, près de Cornouailles, signe de reconaissance de Guillaume le Conquéreur pour le soutien de l’abbaye à son couronnement. Son prestige s’est accru pendant plusieurs siècles, suivi par un déclin.

Napoléon l’a transformé en prison, appelée « Bastille des mers » pendant le XVIIIe siècle. C’est dans cet état que Victor Hugo l’a visitée quand il a écrit la citation ci-dessus. Il a été ému par les conditions malpropres de la prison. Lui et d’autres personalités importantes de son temps se sont battus pour obtenir la restauration de l’abbaye. La prison a été fermée en 1863 et la construction a été déclarée monument historique dès l’année suivante.

Légendes 

Le Mont-Saint-Michel a inspiré des légendes, comme par example la légende de sa construction et le changement de cours de la rivière Couesnon.

D’après une légende, en 708  l’évêque d’Avranche a eu une vision de l’Archange Michel qui lui demandait de construire une église sur cet îlot, en lui assurant que les pèlerins y viendront.

Une autre légende (qui doit être bretonne, sûrement) affirme que la rivière Couesnon, qui démarque les deux régions, a changé son cours d’un côté à l’autre de l’îlot et par conséquent, le Mont-Saint-Michel est passé en Normandie. Il y a une rivalité entre les Bretons et les Normands qui pensent tous les deux que le Mont leur appartient.

Le Mont-Saint-Michel dans l’art

Le Mont a inspiré beaucoup d’artistes au fil des années: il est mentionné dans plusieurs œuvres littéraires (Victor Hugo, Guy de Maupassant) et musicales et figure dans une dizaine de films, dans des bandes déssinées et même dans des jeux vidéos. N’oublions pas… la publicité.

Cliquez ici pour lire plus sur les beautés de la Côte d’Azur et ses 4 destinations de rêve à visiter !

Sources:

 1,186 total views,  1 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *