Fidel Castro – 10 faits très intéressants sur sa vie

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
fidel castro
www.flickr.com

Traduction : Emanuela Crăciun

Fidel Alejandro Castro Ruz, père de la Révolution cubaine, a été le président de son pays pendant près d’un demi-siècle et une personnalité très controversée. Libérateur pour certains, dictateur et tyran pour les autres. Peu importe à quel point son régime politique était complexe et controversé, sa vie reste encore un sujet plein de curiosités. Fidel Castro est né le 13 août 1926. Cette année s’accomplissent 95 ans depuis sa naissance. Par conséquent, nous allons découvrir ensemble quels sont les 10 faits les plus intéressants sur sa vie :

 

1. Il a été le président de Cuba pendant 49 ans.

Pendant la même période, les États-Unis ont changé 10 présidents.

2. Il a été le plus ancien chef d’État non royal aux XXe et XXIe siècles.

Il a été Premier ministre de 1959 à 1976 et président de 1976 à 2008.

3. Il a été un ami de Gabriel García Márquez.

Leur amitié a commencé en 1977 et, bientôt, Castro a commencé à lire et à corriger les manuscrits de García Márquez, une habitude qui a continué longtemps, l’écrivain envoyant ses manuscrits à La Havane avant de les envoyer à son éditeur.

4. Il est connu pour ses très longs discours.

En 1960, il a prononcé un discours qui a duré 4 heures et 29 minutes – l’un des plus longs discours aux Nations Unies. Son discours le plus long est encore plus extrême – c’était pour le troisième congrès du Parti communiste à La Havane, Cuba, en 1986, à l’occasion de sa réélection à la présidence pour cinq ans de plus, et a duré 7 heures et 10 minutes.

5. Son père était originaire de Galice.

Il s’appelait Ángel Castro Argiz et il était un paysan galicien qui a émigré à Cuba en 1899. Il a commencé à planter de la canne à sucre et est finalement devenu un riche propriétaire terrien.

6. Il a été un fils illégitime.

Son père était marié à une autre femme lorsqu’il a rencontré Lina Ruz Gonzales, la mère de Fidel. Les deux se sont mariés quand il n’avait que 15 ans, puis, à l’âge de 17 ans, Fidel a été reconnu comme un fils légitime et a pu changer son nom de famille de Ruz en Castro.

7. A survécu à un grand nombre de tentatives d’assassinat.

Selon des sources telles que Fabian Escalante, ancien chef du renseignement cubain, le leader politique a été la cible de plus de 630 tentatives d’assassinat par la CIA. Bien que ce nombre incroyable soit difficile à prouver, on connaît les détails de plusieurs de ces tentatives, certains d’entre eux vraiment bizarres. Deux des plus rares visaient le hobby de Castro, la plongée sous-marine. L’un d’eux supposait une combinaison de plongée contaminée par des bactéries et des spores qui devait causer au leader cubain une maladie de peau; celui qui devait donner la combinaison à Castro était un avocat new-yorkais, James Donovan.

Le plan a été abandonné, car Donovan lui a offert un autre costume de sa propre initiative. L’autre plan concernait une bombe déguisée en coquillage, qui devait être placée sur le fond marin dans l’un de ses sites de plongée; la CIA a également abandonné ce plan, ne trouvant pas possible de placer l’explosif à l’endroit respectif.

8. Fidel et sa première femme ont eu un divorce particulier.

Enfermé en prison, Castro a envoyé des lettres à sa femme, Mirta Díaz-Balart, et à son amante, Natalia Revuelta. Une fois, les lettres ont été échangées – c’est ainsi que Mirta a découvert la liaison de son mari et a demandé le divorce. Revuelta a déclaré dans une interview qu’elle pensait que le directeur de la prison avait planifié l’échange.

9. Il a commencé à porter sa fameuse barbe en tant que jeune révolutionnaire vivant dans les montagnes.

Il n’était pas seulement un symbole de guérilla; Castro avait simplement des raisons pratiques. Il a calculé que les 15 minutes que l’on passe, en général, à se raser chaque matin représentent 5500 minutes par an, que Castro préférait consacrer à d’autres activités.

10. L’un de ses livres préférés est Pour qui sonne le glas d’Ernest Hemingway.  

Le roman se déroule dans les années 1930, pendant la Guerre Civile Espagnole. Castro a déclaré que le livre lui avait même inspiré des stratégies de guérilla. Comme il y avait un certain nombre de photos avec Castro et Hemingway ensemble, on croyait qu’ils avaient une amitié, d’autant plus que Hemingway avait également une maison à Cuba. En réalité, les photos provenaient toutes du même événement, un concours de pêche organisé en l’honneur de l’écrivain, en mai 1960.

Sources:

Vous pouvez lire cet article en espagnol aussi : Fidel Castro – 10 hechos muy interesantes sobre su vida

 139 total views,  4 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *