Les Jeux Olympiques – 5 des plus riches sportifs

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
jeux olympiques, Jocurile Olimpice , olympia, olympic games, olympiad-1535218.jpg
Pixabay.com

Traduit par : Manuela Hlușcu

Les Jeux Olympiques ont une histoire qui date de l’Antiquité, ayant lieu pour la première fois en Olympie, dans l’année 776 A.C. Pierre de Coubertin, connu comme le père des Jeux Olympiques, a rendu possible la reprise de cet événement en 1896 à Athènes. Depuis lors, les Jeux olympiques ont lieu tous les quatre ans, et le nombre d’athlètes inscrits augmente d’une édition à l’autre.

 

1. Ion Țiriac

Au fil des années, de nombreux athlètes de haut niveau sont devenus des champions olympiques et ont amassé des fortunes colossales. Parmi eux, Ion Țiriac, l’athlète le plus riche des Jeux Olympiques. Il est connu comme joueur de tennis professionnel, mais aussi comme joueur de hockey sur glace. Ion Țiriac a participé pour la première fois aux Jeux Olympiques en 1964 avec les membres de l’équipe roumaine de hockey sur glace. Cette année-là, les Jeux Olympiques d’hiver ont eu lieu à Innsbruck, en Autriche. Selon le magazine Forbes, la fortune de Ion Țiriac est estimée à 1,28 milliard de dollars.

2. Anna Kasprzak

Anna Kasprzak est une cavalière de dressage danoise de 32 ans qui a représenté le Danemark aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 et de Rio de Janeiro en 2016. En 2012, elle s’est classée quatrième avec ses coéquipièrs mais le plus remarquable a été son résultat individuel en 2016, quand elle s’est classée 14e. Son palmarès comprend une médaille de bronze et une médaille d’argent lors de divers championnats européens. La jeune cavalière dispose d’une fortune d’un milliard de livres sterling, sa mère étant propriétaire de la marque de chaussures danoise ECCO.

3. Roger Federer

Roger Federer, le célèbre joueur de tennis sur gazon né à Binningen, en Suisse, a remporté une médaille d’or aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et une médaille d’argent à Londres en 2012. A Londres, Roger a cédé après presque 4½ heures de jeu contre Juan Martin del Potro. Malheureusement, en 2016, il n’a pas pu participer aux Jeux Olympiques en raison de problèmes de santé.

Saviez-vous que… 

  • ….le tennisman suisse détient le record, puisqu’il a occupé la première place du classement ATP pendant 310 semaines ?
  • …enfant, il voulait à l’origine devenir footballeur ?
  • …en 2003, il a créé une fondation à son nom pour aider les enfants d’Afrique du Sud ?
  • …le 23 décembre 2006, il a rendu visite aux enfants des familles touchées par le tsunami de l’océan Indien ?
  • …sa richesse estimée est de 450 millions de dollars ?

4. Lionel Messi

Lionel Messi, considéré comme le meilleur joueur de football de sa génération, a participé pour la première fois aux Jeux olympiques organisés en Chine à Pékin en 2008 et a remporté la médaille d’or avec l’équipe nationale d’Argentine. Sa fortune est estimée à 436 millions de livres sterling.

Voici quelques informations que vous ne connaissez probablement pas sur le footballeur argentin :

  • Lionel Messi est ambassadeur itinérant de l’UNICEF.
  • En 2012, Messi a proposé de payer le traitement d’un enfant âgé de seulement 6 ans appelé Valid Kashash. Le garçon souffrait d’un déficit en hormone de croissance, ce qui était un inconvénient pour sa carrière de futur joueur de football. Lionel Messi a également souffert de cette déficience, le FC Barcelone étant l’équipe qui lui a donné la chance de se rétablir. 
  • Diego Maradona, ancien footballeur et entraîneur d’origine argentine, a montré son admiration pour Messi, le considérant comme son successeur.

5. Serena Williams

Serena Williams est la meilleure joueuse de l’histoire du tennis qui a amassé une immense richesse grâce à ses gains en tant que sportive (163 millions de livres sterling). Son palmarès est exceptionnel : 73 titres WTA. Elle a participé aux Jeux Olympiques d’été en 2000, 2008, 2012 et 2016. Cette année, elle a refusé de participer aux Jeux pour des raisons personnelles, la raison principale étant sa fille, Olympia, dont elle ne souhaite pas être séparée pendant la compétition. Elle a dit :

Je n’ai pas passé 24 heures sans ma fille, donc la réponse est évidente. Nous sommes les meilleures amies. Puis, il y a les tournois, il y a le Grand Chelem. Il y en a trop.

SOURCES :

À lire : 5 femmes des pays néo-latins qui ont eu du succès dans une société patriarcale

 623 total views,  3 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *