La Bola del Mundo (2275 m) – ni le sommet le plus haut ni le plus escarpé, mais le plus reconnaissable de Madrid

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
la bola del mundo
Photo @ Andreea Mihaila

Traduit par : Oana-Cătălina Frunză

La Bola del Mundo ou Alto de Guarramillas est une montagne de la Sierra de Guadarrama, dans le Système Central de la Péninsule Ibérique, en Espagne. Elle est située dans la Communauté de Madrid, près de la frontière avec la province de Ségovie.

Avec une altitude de 2275 m et une proéminence de 103 m, c’est le sommet le plus occidental de la chaîne de montagnes Cuerda Larga. À l’est, très près du sommet, se trouve le Ventisquero de la Condesa, une zone avec des sources d’eau qui constitue le fondement de la rivière Manzanares et l’endroit où de grandes quantités de neige s’accumulent pendant l’hiver.

D’origine moins connue et assez récente, puisqu’elle est apparue avec l’installation d’antennes de reproduction pour les signaux de télévision et de radio en 1959, la Bola del Mundo est devenue une attraction touristique à la fois pour les touristes espagnols et étrangers. Au moment de l’installation de ces antennes répéteurs, il n’y avait qu’une seule chaîne de télévision en Espagne (TVE 1), dont les émissions commençaient à chaque fois avec l’image d’un globe terrestre et, au-dessus, au centre de l’Espagne, avec des ondes semi-circulaires émises par des antennes en forme de fusée, qui ont donné naissance au nom du lieu d’où provenait le signal de télévision, dont le vrai nom est Alto de Guarramillas.

Bola del Mundo est la montagne la plus occidentale de la chaîne de montagnes Cuerda Larga et est située dans la zone centrale de la chaîne de montagnes Guadarrama. Près du sommet, sur le versant nord-est, se trouve la station de ski de Valdesquí. En outre, la gare portuaire de Navacerrada se trouve sur son versant occidental. À environ 2000 m d’altitude et sur son versant sud-est, se trouve le Ventisquero de la Condesa, un lieu où se trouvent plusieurs sources d’eau qui constituent la création de la rivière Manzanares.

Comment et pourquoi aller jusqu’au sommet ?

Le moyen le plus rapide d’accéder au sommet c’est à traverser une piste forestière en béton dur qui part de Puerto de Navacerrada (1880 m) et qui monte le long du côté ouest de cette montagne jusqu’à atteindre le sommet après une heure et demie de randonnée. A mi-chemin et à 2170 mètres d’altitude se trouve Dos Castillas, un lieu avec un bar-restaurant et avec un caboche d’un téléphérique qui part de Puerto de Navacerrada. Il est ouvert en hiver et le week-end pendant les mois hors saison de ski, y compris la saison estivale.

Ça vaut la peine de faire la randonnée de 6 km jusqu’au sommet car de là, tu peux voir Madrid, la capitale de l’Espagne, et ses environs. Derrière les montagnes, tu peux voir la ville historique, Ségovie. De plus, ça vaut la peine de faire tout ce chemin pour l’air frais que l’on peut y respirer, quelque chose dont tu ne peux pas profiter dans le centre de Madrid. Ce n’est pas du tout facile de monter les 6 km sur une piste forestière bétonnée, mais je t’assure que ça en vaut la peine.

Le cyclisme est-il une coutume dans la Bola del Mundo ?

Oui, bien sûr. N’aies donc pas peur si lors de la randonnée jusqu’au sommet tu croiseras plusieurs cyclistes.

Lors de la course cycliste « Vuelta a España 2010 », pour la première fois dans l’histoire de cette course, la Bola del Mundo a été une finale d’étape. Concrètement, la 20ème étape, qui s’est déroulée le samedi 18 septembre 2010, est partie de San Martín de Valdeiglesias et est arrivée après presque de 169 km avec quatre difficultés spécifiques, une dans la troisième catégorie, deux dans la première catégorie et le sommet dans la Bola del Mundo, de catégorie spéciale, à 2250 m.

Le vainqueur de cette étape et donc le premier vainqueur au sommet de la Bola del Mundo a été Ezequiel Mosquera, cycliste d’origine galicienne, de l’équipe Xacobeo Galicia, qui a battu l’italien Vincenzo Nibali d’1 seconde. La montée a une pente moyenne de 6,1% le long des 22 km, bien que certaines rampes atteignent 20%, ce qui en fait l’une des montées les plus difficiles du circuit cycliste national et international.

 

La Bola del Mundo a de nouveau été promu dans l’avant-dernière étape de l’édition 2012 du Tour, dont le vainqueur a été le russe Denis Menchov et Alberto Contador a été désigné comme le vainqueur virtuel. Si tu aimes faire de longues et difficiles randonnées, monter à la Bola del Mundo est la meilleure option. En plus de marcher, tu pourras voir au sommet absolument tout Madrid et ses environs, en profitant de l’air frais.

Si tu es amateur de randonnées, nous te recommandons 5 parques de Bruxelles.

Vous pouvez également lire l’article en espagnol.

Sources :

 145 total views,  6 views today

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *