11 septembre 2001 – les attentats des États-Unis

Auteur : Ana Petrache

Traduit par : Mihaela Stanilescu

 

Le 11 septembre 2001, les tours jumelles World Trade Center étaient détruites et presque 3.000 de personnes perdaient leur vie. C’étaient le moment où le monde entier voyait pour la première fois une attaque terroriste d’une telle ampleur.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont été planifiés par Al-Qaïda, qui a utilisé quatre avions commerciaux pour heurter les symboles des États-Unis de l’Amérique. Deux avions se sont écrasés sur World Trade Center de New York, et l’autre avait percuté le Pentagone, en Washington DC. Le quatrième avion visait la Capitale, le siège du Congrès ou même la Maison Blanche, mais, à l’aide des passagers, l’appareil est tombé dans la région de la Pennsylvanie.

Comment se sont déroulés les événements tragiques du 11 septembre 2001

  • À 8 h 46, le premier avion, un Boeing 767, a décollé de Boston, ayant 92 de personnes à bord, dont cinq djihadistes. Il percute la tour nord de World Trade Center ayant une vitesse de 790 km/h et provoque une forte explosion aux étages supérieurs.
  • À 9 h 3 commence l’attaque du deuxième tour. Le vol 175 United Airlines décolle de Boston vers la même destination, Los Angeles, ayant environ 65 personnes à bord, frappe avec une vitesse de 950 km/h les étages supérieurs de la tour sud et provoque une explosion.
  • À 9 h 5 le président Bush est informé sur les attaques. Le Président W. Bush commence à lire un conte pour les enfants de l’école de Sarasota, en Floride. Le chef du cabinet entre et l’informe sur les attaques : « Un deuxième avion a atteint l’autre tour. Les États-Unis se trouvent sous l’attaque. »
  • À 9 h 25, l’Administration Fédérale de l’aviation ferme l’espace aérien et empêche le décollage des avions.
  • À 9 h 30, le président américain dit qu’il faut revenir le plus tôt possible à Washington.
  • À 9 h 37, le vol 77 Américain Airlines, qui a décollé de l’aéroport Washington avec la destination San Francisco et avec 65 personnes au bord, frappe l’aile de l’est du Pentagone.
  • À 9 h 42 les autorités de l’aviation civile FAA ordonnent que tous les avions atterrissent immédiatement.
  •  À 9 h 59 la tour sud World Trade Center s’écroule en quelques secondes, laissant derrière lui un nuage de fumée. L’impact a été si fort qu’on n’a même pas identifié toutes les victimes jusqu’au présent.
  • À 10 h 30, un avion United Airlines, qui volait entre New York et San Francisco, s’écroule sur un champ de Shanksville, Pennsylvanie. Les passagers, qui ont été informés par téléphone sur ce qui s’était passé, se sont lutté avec les terroristes et ils ont évité qui l’avion tombe sur le Congress, Pentagon ou la Maison Blanche.
  • À 10 h 28, la tour nord World Trade Center s’écroule après 102 minutes depuis l’attaque.
  • À 13 h 04, le président George W. Bush est évacué vers Barksdale, Louisiane, après que les autorités ont levé le niveau d’alerte. Le président est mené à la base aérienne d’Offutt, Nebraska, avant de retourner à la Maison Blanche, d’où il tiendra son discours à 20h30.

Les signes qui annonçaient les attaques du 11 septembre 2001

Osama Bin Laden créé Al-Qaïda en 1988, un groupe militaire dont l’objectif est le djihad mondial. Après les attaques, Osama Bin Laden allait être la plus cherchée personne par les autorités américaines. Le 6 janvier 1995, Abdul Hakim Murad est arrêté à Manila. Il était celui qui avait les plans pour l’explosion des avions des États-Unis de l’Amérique, en Pacifique.

Les premiers signes qui pourraient être pris en considération seraient les bombes qui, le 7 août 1998, ont explosé à l’ambassade des États-Unis au Kenya et Tanzanie, tuant presque 224 personnes. Il a été le premier moment où Al-Qaïda devenait responsable de telles attaques.

Au 8 octobre 1998, L’administration Fédérale de l’Aviation conseillait à toutes les compagnies aériennes de maintenir le niveau d’alerte parce que les menaces étaient de plus en plus fréquentes. D’ailleurs, le conseil vient comme une réponse aux déclarations de menace faites par Bin Laden. À la fin de 1998, le Service d’Intelligence des États-Unis avait des informations qui indiquaient nt que Bin Laden allait préparer une attaque sur les États-Unis. Contrairement aux menaces faites, les autorités disaient qu’elles étaient vagues et que les informations n’étaient pas complètes.

L’année 1999 a été la première année où Zacarias Moussaoui a été introduit sur la liste des suspects. Le Service d’intelligence français avait des informations selon lesquelles celui-ci avait collaboré avec Al-Qaïda. En même temps, en septembre, on a publié un article sur le terrorisme qui soutenait qu’Al-Qaïda était une menace terroriste à l’adresse de la sécurité nationale des États-Unis. L’article disait, d’ailleurs, qu’Al-Qaïda pouvait utiliser des avions comme modalité d’attaque.

En décembre 1999, CIA écoute pour la première fois des conversations téléphoniques qui détaillent les plans pour le coup suivant d’Al-Qaïda, en Malaisie. Le 14 décembre 1999, Ahmed Ressam est retenu au moment où il essaie d’entrer sur le territoire des États-Unis, venant de Canada. Dans sa voiture, il y avait 59 kg d’armes et de dispositifs pour la création des bombes. Le plan supposait que ceux-ci soient utilisés pour faire exploser l’aéroport international de Los Angeles.

Le 6 août 2001, le président américain George W. Bush a été informé sur le fait que Bin Laden avait été préparé pour attaquer l’Amérique. La date exacte n’a pas été transmise. Un mois plus tard, le 4 septembre 2001, les autorités de sécurité nationale approuvent le plan pour combattre Al-Qaïda. Le plan supposait la fourniture des armes des ennemis de Taliban et il devait être présenté le 10 septembre, mais Bush est absent et il n’apprend pas de quoi il s’agit.

Après la lecture de cet article sur le 11 septembre 2001, lisez également sur 3 peintures célèbres et leurs histoires incroyables !

La crise d’Afghanistan : 3 leçons qu’on a appris ou non, après le 11 septembre 2001

La question que tout le monde se pose est si on a appris quelque chose ou non après tout ce qui s’est passé il y a 21 ans. Comme on peut le remarquer, la crise d’Afghanistan ne s’est pas terminée. En plus, il semble qu’il soit pire que jamais. L’attaque meurtrière du 11 septembre 2001 a-t-elle changé les pouvoirs mondiaux ? Tous les pouvoirs mondiaux se sont-ils unis avec les États-Unis contre l’Afghanistan ?

Continue-t-on d’avoir l’impression que des attaques similaires n’ont pas eu lieu dans d’autres pays ? L’histoire répond à nos questions. Soit qu’on parle d’Al-Qaïda, soit qu’on parle d’ISIS, des attaques similaires ont eu lieu dans d’autres pays d’Europe, mais aussi sur d’autres continents. Il est vrai qu’elles n’ont pas eu le même impact que celles sur les États-Unis.

Pour chaque Américain, le matin du 11 septembre 2001 restera mémorable. Mais ce n’est pas d’un bon point de vue. Ce matin-là restera dans leur mémoire comme un moment où ils ont affronté la mort, quand ils ont surmonté la peur et quand ils ont embrassé leurs proches pour la dernière fois. Le 11 septembre 2001 a changé l’histoire pour tout le monde. C’était une lutte entre le bien et le mal. Une décision qui devrait être prise, soit affronter le terrorisme soit être complice à tout ce qui s’est passé.

Après la lecture de cet article sur le 11 septembre 2001, lisez également sur Le 14 mars 1881 – le roi Charles 1er met le Royaume de Roumanie sur la carte.

Partager l’intelligence vitale

Toutes les pièces étaient en leur faveur, mais personne ne les a pas arrangées. Avant quelques mois du 11 septembre 2001, les services secrets de FBI et CIA savaient que quelque chose allait se passer aux États-Unis. Mais, à cause de la compétition entre ceux-ci, ils n’ont pas transmis les informations reçues. Même ainsi, les événements passés montrent le fait que les services secrets ne sont pas 100% préparés. La Grande-Bretagne a la JTAC pour combattre le terrorisme.

Malheureusement, il s’est prouvé inefficace, du moment qu’Al-Qaïda a produit sept attentats, provoquant la mort de 50 personnes. On prend en considération l’attaque de Manchester de 2017. Paris est sur la liste aussi, avec l’attaque de 2015 du Bataclan, qui a tué 130 personnes. L’auteur est encore en prison. D’autre part, les services secrets européens ne se sont pas partagé à temps les informations.

11 septembre 2001 – Définir sa mission et ne se laisser pas distrait

L’invasion américaine d’Irak en 2003 a été une véritable distraction de tout ce qui se passait vraiment en Afghanistan. Les Forces spéciales des États-Unis et de la Grande-Bretagne, qui devaient maintenir la paix avec les forces des Talibanes, avaient été envoyées en Irak. Cela a aidé les forces talibanes à se regrouper et à se procurer des armes encore une fois. Aujourd’hui, les décisions qui ont été prises se prouvent erronées.

Avoir un plan d’évacuation

Les événements qui ont eu lieu après le 11 septembre 2001 n’ont pas duré longtemps. Sierra Leone, Kosovo ou même L’Orage de Désert de 1991 se sont vite terminés. Mais les invasions d’Afghanistan et d’Irak semblent durer à l’infini et elles sont connues d’habitude comme des guerres éternelles. Personne ne croyait que la guerre avait duré jusqu’en 2001 ou 2003. Malgré tout ce qui s’est passé, la mission n’a pas été un échec total. D’ailleurs, si elle n’avait pas eu lieu, beaucoup d’attaques terroristes se seraient peut-être produites.

Qu’est-ce qu’on a appris après le 11 septembre 2001 ?

Le racisme continue à exister dans la pensée des hommes, même après le 11 septembre 2001. On a encore des opinions différentes qu’on partage avec ceux qui nous entourent et on rencontre encore des personnes avec lesquelles on n’est pas toujours d’accord. Que les âmes de tous ceux qu’on a perdus se reposent en paix ! On les commémore tous et les proches sentent l’absence chaque moment de jour et de nuit à ceux qui ne sont plus en vie. Que Dieu les repose et soit que de tels événements n’aient pas lieu !

Lisez également les versions de l’article sur le 11 septembre 2001 en :

Sources – 11 septembre 2001 :

Si vous avez aimé cet article sur le 11 septembre 2001, lisez également : 

Loading

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.